Responsive image
 

Commune de Sizun

  • (Sizan, Plouecisun, 1173)
  • Ev. de Léon. Paroisse. Egl. Saint-Suliau. Trève: Locmélar.
      Derniers ajouts : Kerangoff avril 2018


Sizun Kerangoff
Situé à 300m au sud du village de Kerangoff en Sizun, ce gué sur l´Elorn permettait de relier la "Route de Sizun à Châteaulin" (cadastre de 1812, section F1) au "Chemin de Sizun à Saint-Sauveur" (cadastre de 1812, tableau d´assemblage). En partant du village de Kérever au sud, on pouvait suive un chemin qui franchissait l´Elorn, puis passait par la chapelle disparue de Saint-Maudez avant de rejoindre la route de Saint-Sauveur (actuelles D764 puis D18).

Le gué était situé à 50m au nord du passage pour piétons. Il est indiqué sur le cadastre de 1812 (section E1).

Ce gué peut-il être antique?

Il pourrait être sur l'itinéraire d'une voie antique reliant Roscoff à Quimper. Partant de Roscoff, cette voie probable pouvait suivre un itinéraire nord-sud par Plouénan et Guimiliau. Au sud de Guimiliau, l'itinéraire supposé antique semble virer au sud-ouest, passer par Kroas Kabelleg à la limite de Sizun et de Saint-Sauveur, puis suivre la D18 et la D764 ("Chemin de Sizun à Saint-Sauveur" dans le cadastre de Sizun de 1812). A Saint-Maudez en Sizun, d'après le cadastre de 1812, l'itinéraire primitif ne semble pas rejoindre le bourg de Sizun, mais franchir l'Elorn au sud de Kerangoff.

En partant vers le nord depuis Quimper, les voies romaines probables Quimper-Kerilien et Quimper-Landerneau passent par Lopérec puis se séparent aux environs de Ménez-Meur en Hanvec. Ces voies pourraient avoir emprunté un itinéraire pré-romain. En effet, alors que les voies de Kerilien et de Landerneau virent au nord-ouest au nord de Ménez-Meur, une voie d'apparence antique semble continuer plein nord. Cette dernière pouvait suivre la limite de Hanvec et de Lopérec jusqu'à Croas-Oannec, puis continuer par l'ouest de Quélennec et Falzou Creis en Sizun. Le cadastre de 1812 de Sizun (section F1) la mentionne sous le nom "Route de Sizun à Châteaulin".

Au nord de Falzou-Creiz, alors que la route du XIXe siècle continue vers le bourg de Sizun au nord-ouest, un chemin se détache pour franchir l'Elorn et rejoindre Saint-Maudez au nord. Ce chemin n'est vraisemblablement pas antique. En effet, à Keréver, il se détache à angle droit de la route du XIXe siècle pour franchir l'Elorn. En revanche, on peut dire que la topographie aurait permis le passage d'une voie antique plus directe. Au nord de Falzou Creiz, la pente du terrain aurait permis à une voie antique éventuelle de suivre une direction plein nord. Malheureusement, on n'a pas trouvé de trace de son existence entre Falzou Creis et l'Elorn distante de 500m. C'est l'indice qui nous manque pour affirmer qu'une voie pré-romaine a bien relié Roscoff à Quimper par Plouénan, Guimiliau et Lopérec.

[ya 2018]